Fournisseur de gaz naturel partout en France.

 

 

L’entretien annuel de votre chaudière au gaz est une obligation légale. La vérification, le nettoyage et le réglage annuel de vos appareils de chauffage, de production d’eau chaude et leurs conduits de fumées sont obligatoires conformément au décret n°2009-649 du 9 juin 2009.

Au-delà de l’obligation légale, l’entretien de votre chaudière et de vos équipements gaz est également une question de sécurité, de confort et de performance énergétique. On estime en effet qu’un entretien régulier et correctement réalisé permet d’économiser en moyenne 10% de consommation d’énergie et prolonge la durée de vie de vos équipements.

 

 

Locataire ou propriétaire :
qui est responsable de l’entretien obligatoire de la chaudière gaz ?

 

Pour les chaudières individuelles :

La responsabilité de l’entretien annuel de votre chaudière gaz incombe à l’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire. L’occupant devra donc organiser une visite annuelle par un professionnel qualifié.

Ce dernier vérifiera votre chaudière gaz et effectuera son nettoyage et sa révision. Au besoin il en effectuera également les réparations. Dans le cas d’une location, les pièces défectueuses sont à la charge du propriétaire.

 

Pour les chaudières collectives :

L’entretien annuel et la maintenance des chaudières collectives sont à l’initiative du propriétaire, des copropriétaires ou du gestionnaire de l’immeuble.

 

 

Les différents types de contrat d’entretien

 

Vous devez satisfaire aux obligations légales en assurant l’entretien minimum de vos installations. Mais certains contrats vous proposent d’aller au-delà pour vous simplifier la vie en cas de souci : renseignez-vous bien avant de signer.

Les différents types de contrats d’entretien peuvent ainsi vous proposer :

  • Une simple mise en conformité avec la réglementation ;
  • Des dépannages illimités de votre chaudière gaz.

 

 

Pour votre sécurité, entretenez au quotidien votre installation et vos équipements au gaz

 

Pour garantir votre sécurité et vous assurer un confort optimal, n’attendez pas la visite annuelle d’entretien de votre chaudière. Voici quelques règles simples de sécurité pour entretenir votre installation et vos équipements au gaz.

 

Surveillez la couleur de la veilleuse de votre chaudière gaz

La couleur bleue de la veilleuse de votre chaudière gaz correspond à la couleur de la « bonne » combustion, c'est-à-dire à un mélange air + gaz naturel équilibré. Si la flamme est bleue, alors la combustion est complète.

Si la flamme est jaune ou orange, cela signifie qu'il y a d'autres produits formés et vous devez rapidement en informer votre service de maintenance. 

 

Fermez vos arrivées de gaz non raccordées

Si une arrivée de gaz n’est raccordée à aucun appareil, fermez-la avec un bouchon spécifique. Vous ne courez ainsi aucun risque en cas d’ouverture du robinet d’alimentation de gaz.

 

Dégagez vos aérations

Vous ne devez jamais boucher vos aérations. Lorsque vos appareils fonctionnent, ils nécessitent un apport d’air neuf pour assurer une bonne combustion. La ventilation est également nécessaire pour renouveler l’air du local où se situent les appareils gaz non raccordés sur un conduit de fumée (plaque de cuisson au gaz). En effet, toute combustion dégage du monoxyde de carbone.

Assurez-vous bien que votre logement dispose de grilles ou bouches d’aération pour que l’air circule. La VMC ( ventilation mécanique contrôlée) assure la ventilation réglementaire lorsqu’elle est adaptée au type de logement (le débit d’air extrait dépend du nombre de pièces). Un système complet de VMC doit comporter des entrées d’air dans les pièces de vie (chambres et séjours) et des bouches d’extraction dans les pièces de service ( cuisine, salle de bains, WC). Les portes doivent être détalonnées pour laisser l’air circuler librement

 

Faites ramoner votre conduit de fumée tous les ans

L’encrassement ou l’obstruction d’un conduit de fumée empêche l’évacuation des gaz brûlés. Issu de cette mauvaise combustion, le monoxyde de carbone risque de refouler à l’intérieur de votre logement.

 

Respectez bien les indications des fabricants de vos équipements gaz

Pour tous vos équipements gaz, respectez bien les conditions d’utilisation et d’entretien du fabricant. Ainsi par exemple, ne prolongez pas l’utilisation de panneaux radiants à gaz et n’utilisez jamais votre cuisinière comme chauffage de secours.

Respectez également les dates d’utilisation de tous vos tuyaux de raccordement des tables de cuisson et laissez-les toujours accessibles et loin des sources de chaleur. Si un tuyau est écrasé, craquelé ou défectueux, changez-le immédiatement. Il existe des tuyaux garantis à vie.

 

 

Le traitement de l’eau de votre chauffage central par le désembouage

 

L’eau qui circule dans le réseau de chauffage et dans la chaudière peut, avec le temps, se charger de particules qui finissent par former des boues. Ces boues encrassent le circuit d’eau, ce qui réduit les performances de l’installation de chauffage.

Un traitement de désembouage augmente les performances hydrauliques de votre installation de chauffage et contribue à diminuer vos consommations de gaz.

 

 

L’entretien obligatoire d’un chauffe-eau au gaz

 

Qu’il soit instantané ou à accumulation, votre chauffe-eau au gaz doit être vérifié, nettoyé et réglé chaque année par un professionnel, conformément au décret n°2009-649 du 9 juin 2009. Cet entretien annuel est obligatoire que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement : l’entretien est à la charge de l’occupant du logement.

 

Cet entretien annuel assurera à votre chauffe-eau :

  • Un fonctionnement en toute sécurité pour vous ;
  • Une plus longue durée de vie ;
  • De meilleures performances au quotidien ;
  • Une moindre consommation d’énergie, car un chauffe-eau peu entretenu a tendance à surconsommer de l’énergie pour fonctionner.
je déménage
je change de fournisseur


  • * Champs obligatoires