Fournisseur de gaz naturel partout en France.

Découvrez inconvénients et surtout les avantages d’un système collectif de chauffage au gaz

Titre à la place

On parle de chauffage collectif lorsque plusieurs appartements ou maisons sont chauffés par un système commun. Un chauffage collectif est imposé à tous les habitants d’un immeuble ou d’un groupe de maisons qui en sont équipés. Il peut principalement être de deux types : chaudière collective dans un immeuble ou branchement sur un réseau de chaleur.

Le chauffage collectif au gaz permet en général de limiter les dépenses énergétiques car :

  • il mutualise des besoins de chauffage ce qui fait bénéficier de tarifs bas du gaz naturel plus intéressants ;
  • il réduit les coûts d’entretien du système et des appareils de chauffage (comparé à des chaudières individuelles).

Il bénéficie d’un meilleur rendement (dimensionnement de la puissance de l’installation en fonction du besoin foisonné collectif) et souvent des dernières technologies.

 

Quels avantages ?

 

Le chauffage collectif au gaz naturel permet avant tout de réduire la facture énergétique à la charge de l’occupant et de réaliser des économies en particulier si le circuit de chauffage est alimenté par une chaudière à condensation dernière génération. Les coûts liés à la maintenance ou à l’installation du système de chauffage sont mutualisés. La gestion de toute la logistique est généralement centralisée et déléguée chez un tiers (gardien, syndic…)

Les tarifs de l’énergie peuvent également être mieux négociés car des économies sont réalisables sur l’achat de gaz naturel en quantité plus importante.

Le chauffage collectif génère également un gain de place non négligeable avec l’absence de chaudières ou de ballon d’eau chaude dans l’espace habitable.

Le chauffage au gaz produit une chaleur douce garantissant un confort thermique optimal et s’adapte à tous les types de chauffage : radiateurs, plancher chauffant, production d’eau chaude sanitaire.

 

Quels inconvénients ?

 

Être dans un logement chauffé collectivement peut présenter quelques inconvénients.

Des situations d’inconfort peuvent se produire suivant la localisation de l’appartement qui peuvent se retrouver trop ou pas assez chauffés selon certains moments au goût de l’occupant. De même, il se peut qu’il existe un manque de réactivité pour les mises en route et arrêt du chauffage, qui dépendent en général de la météo.

Si les dépenses énergétiques sont réduites, les investissements de maintenance ou de remplacement sont à décider conjointement en assemblée et non en accord avec un besoin individualisé, ce qui induit un manque de souplesse et de réactivité.

Le changement d’énergie est quant à lui très difficile à réaliser.

Quelle énergie ?

Le choix du gaz naturel est souvent le plus approprié du fait, des facilités d’approvisionnement et de stockage, des rendements plus élevés des chaudières au gaz naturel dernière génération et d’ émissions moins polluantes comparé à un chauffage au fioul.

Le gaz assure en outre un confort thermique.

Avant de choisir un bien chauffé collectivement, il est nécessaire de vérifier les points suivants :

  • L’état de l’installation du chauffage central : vétusté des appareils, types d’appareils…
  • La source d’alimentation en gaz : réseau de gaz ou citerne ;
  • Le DPE ou bilan énergétique de l’immeuble et de l’appartement. Le DPE ou audit énergétique est obligatoire si la copropriété compte moins de 50 lots depuis le 1er janvier 2017.

Le chauffage collectif peut aussi être une bonne opportunité si le système de chauffage est bien réglé, entretenu et équilibré entre les différents logements. Il faut également penser à vérifier la bonne installation de compteur thermique et de système de régulation au sein du logement.

En 2019, l’ensemble des immeubles devront comporter des appareils de mesures permettant de déterminer la consommation de chauffage de chaque logement et ainsi d’établir une facture au plus proche de la dépense énergétique (Article L241-9 du Code de l'énergie).

je déménage
je change de fournisseur


  • * Champs obligatoires

    Vérifier que votre commune est desservie
    Valider