Gaz de Bordeaux, fournisseur de gaz naturel et distributeur de gaz naturel véhicule en Aquitaine
Gaz de Bordeaux, l'énergie est notre avenir, économisons-la
 
 
FAQ

Vos questions les plus fréquentes sur le gaz...
 

Le Gaz Naturel
 Qu’est-ce que le gaz naturel ?
 Quelle différence entre gaz naturel et gaz de ville ?

La sécurité
 Le gaz naturel est-il dangereux ?
 Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ?
 Que faire en cas d’anomalie (manque, odeur, fuite) ?
 Quel est votre délai d’intervention en cas d’incident ?
 La veilleuse de ma chaudière change de couleur.

mon contrat et mes factures
 Mon contrat
 Ma facture
 Mon agence en ligne

 

Les éco-gestes & Mes projets
 Les attitudes à adopter
 Optimiser mon installation
 Les énergies renouvelables
 Le financement de mes projets

 

Mon équipement
 Les voyants sur ma chaudière
 Le mode chauffage
 Les conformités gaz
 L’entretien de mon appareil
 Le principe de la condensation

 

Le Gaz Naturel

 Qu'est-ce que le gaz naturel ?

C’est essentiellement du méthane, de formule CH4, incolore, inodore, non toxique et plus léger que l’air. Le gaz naturel est issu de la transformation naturelle, durant des millions d’années, de matières organiques. Il est distribué au consommateur sans avoir subi de transformation majeure après son extraction. Des réserves prouvées correspondant à près de 70 années de consommation mondiale sont à ce jour comptabilisées. Et 200 ans de consommations sont d’ores et déjà prévus grâce à la prospection des nouveaux gisements partout dans le monde.

 

 Quelle différence entre gaz naturel et gaz de ville ?

Le gaz manufacturé ( dit "gaz de ville") alimentait autrefois les réseaux urbains. Il était produit dans des usines à gaz par distillation de houille ou craquage de produits pétroliers. Il contenait du monoxyde de carbone, très toxique. Les usines à gaz ont progressivement disparu et le gaz naturel, propre et non toxique, a pris la place du gaz de ville.
Le gaz naturel est naturellement inodore. Pour le détecter facilement en cas de fuite, on injecte volontairement un produit odorisant, le tétrahydrothiophène (THT), pour le rendre détectable et spécifiquement reconnaissable.
 

La Sécurité

Quelle que soit l'origine du problème, si c'est une question de sécurité, appelez 24h/24, 7 jours sur 7
la ligne directe SECURITE au 05.56.79.41.00


 Le gaz naturel est-il dangereux ?

Le gaz naturel n’est pas toxique : il ne contient pas de monoxyde de carbone à l’état naturel. Sa combustion ne dégage que de la vapeur d’eau et du gaz carbonique, comme la respiration humaine. Il a la meilleure efficacité énergétique de toutes les énergies fossiles. A l’air libre, il n’y a pratiquement aucun danger d’explosion : même s’il s’échappe en grande quantité, le gaz peut simplement s’enflammer. Il n’y a guère que dans les romans policiers que l’on s’asphyxie au gaz naturel ! Car le gaz naturel n’est pas toxique. Toutefois, une fuite volontairement provoquée pourrait déclencher une explosion, dans certaines conditions strictes (proportion, température de la source...). Le gaz étant plus léger que l’air, il se disperse et se dilue rapidement dans l’air ambiant. Néanmoins, en cas de fuite ou d’odeur de gaz, vous devez impérativement respecter quelques règles simples :
  • Ouvrez les fenêtres !
  • Fermez les robinets de gaz, en dirigeant la poignée à la perpendiculaire du tuyau
  • Évitez toute étincelle : allumettes, sonnette, interrupteurs, téléphone, ascenseur...
  • Téléphonez de l’extérieur : cabine ou portable

Pour être tranquille, mieux vaut respecter les consignes réglementaires suivantes :

  • Vérifier les dates limites des tuyaux de raccordement (cuisinière, …),
  • Entretenir une fois par an les chaudières à gaz et leur conduit de fumées,
  • Dégager les ventilations hautes et basses.

 Qu'est-ce que le monoxyde de carbone ?

La mauvaise combustion du gaz naturel (mais aussi du bois, du charbon, du butane, du propane, du fuel, du pétrole, de l’essence ou du gazole) peut produire du monoxyde de carbone. Pour éviter tout risque d’intoxication, apprenez les bons gestes (Conseils délivrés dans la brochure éditée à l’initiative du Ministère de l’emploi et de la solidarité et du Ministère de l’Intérieur – août 2001) :
  • Dégagez vos aérations et ne les bouchez en aucun cas : lorsque vos appareils fonctionnent mais qu’ils sont privés d’air, ils dégagent du monoxyde de carbone. Assurez-vous que votre logements dispose de grilles ou bouches d’aération pour que l’air circule.
  • Faites ramoner votre conduit de fumées tous les ans : l’encrassement ou l’obstruction empêche l’évacuation des gaz brûlés. Issu de cette mauvaise combustion, le monoxyde de carbone risque de refouler à l’intérieur de votre logement.
  • Chaque année, faîtes contrôler et entretenir vos appareils de chauffage, chauffe-eau… par un professionnel qualifié. Un appareil encrassé ou mal réglé produit du monoxyde de carbone lors de son fonctionnement.
  • Respectez bien les indications du fabricant ; par exemple, pas d’utilisation prolongée des panneaux radiants à gaz.. Et n’utilisez jamais votre cuisinière comme chauffage de secours car ce n’est pas son usage !

 Que faire en cas d'anomalie (manque de gaz, odeur, fuite) ?

Appelez le département Sécurité au 05 56 79 41 00 - 24h/24 & 7j/7 (surtout ne pas appeler du lieu d'où provient la fuite !!!).
Un agent du GRD Régaz Bordeaux vous indiquera les consignes à suivre en attendant l’arrivée d’un agent d’intervention.

 En cas d'incident, quel est votre délais d'intervention?

Immédiat. Le département Sécurité du GRD Régaz Bordeaux, certifié ISO 9002 depuis avril 2001, assure 24h/24 et 7j/7 les interventions de sécurité et de dépannage avec un délai moyen de 30 minutes.

 La veilleuse de ma chaudière change de couleur, pourquoi ?

La couleur bleue de votre veilleuse correspond à la couleur de la « bonne » combustion, c'est-à-dire à un mélange air + gaz naturel équilibré. Si la flamme est bleue, alors la combustion est complète. Si la flamme est jaune ou orange, cela signifie qu'il y a d'autre produits formés.
Conseil : Faites procéder à l’entretien de votre chaudière au moins 1 fois par an afin de réduire votre consommation de gaz naturel. Gaz de Bordeaux peut intervenir ponctuellement ou bien vous proposer un contrat d’entretien forfaitaire selon le type de votre chaudière.
Pour connaître les conditions qui s’appliquent à votre cas, remplissez le formulaire en ligne ou contactez-nous au 05.56.79.41.41


 

mon contrat et mes factures

 Mon contrat

J’ai souscrit un contrat au prix de marché mais je souhaite revenir au tarif réglementé : que dois je faire ?
Prenez contact avec un de nos conseillers clientèle au 05.56.79.40.40. Sous réserve que votre consommation soit inférieure à 30 000 kWh/an, nous vous ferons parvenir une offre au tarif réglementé, à nous retourner signée pour validation de votre nouveau contrat.

J’emménage : quelles sont les modalités pour souscrire un abonnement ?
Vous devez , au préalable, vous munir du relevé de votre compteur, si celui n’a pas été enlevé et d’un RIB si vous souhaitez régler vos factures par prélèvement.
Puis nous contacter au 05.56.79.40.40 pour qu’ensemble nous réalisions votre abonnement et prendre rendez-vous pour une repose de compteur si nécessaire (délai 5 jours ouvrés).

Je déménage : quelles sont les modalités pour résilier un contrat ?
Le jour de votre départ ( dès que vous ne vous servez plus de gaz ) vous devez nous communiquer votre relevé de compteur ainsi que votre nouvelle adresse. Vous pouvez le faire soit par mail, soit par téléphone. Dès réception de ces éléments, la résiliation de votre contrat sera effective.
N.B : la consommation du logement reste à votre charge jusqu’ à obtention du relevé de compteur.

Je souhaite modifier mes coordonnees personnelles : comment puis je proceder ?
Si vous souhaitez modifier vos coordonnées bancaires, postales, téléphoniques ou mail, vous pouvez le faire 24h/24 et 7j/7 sur l'Agence en Ligne. En savoir plus.
Pour un changement de nom sur votre contrat, nous vous invitons à prendre contact avec un de nos conseillers clientèle au 05.56.79.40.40

 MA FACTURE

Coefficients mensuels de pondération climatique
Les coefficients mensuels de pondération climatique (ou coefficients climatiques) sont utilisés pour calculer la répartition des consommations facturées avant et après un changement de prix.

Ils permettent de prendre en compte l’impact de la climatologie pour chaque période tarifaire. Ils tiennent compte d’une consommation d’énergie plus élevée les mois d’hiver. La proportion de kWh consommée avant et après le changement de prix est pondérée par ces coefficients.

Coefficients mensuels de pondération climatique
Coefficients mensuels de pondération climatique
Par dérogation, si vous n’utilisez pas le gaz pour votre chauffage, la répartition proportionnelle des consommations est réalisée uniquement en fonction du nombre de jours de chaque période tarifaire (prorata temporis), sans application des coefficients de pondération.

Qu’est-ce que le coefficient de conversion ?
C’est le coefficient qui permet de convertir les m3 mesurés par votre compteur en kilowatt-heures facturés. Il figure au verso de votre facture, dans la colonne « Coeff. de conversion », et prend la forme d’un nombre à virgule (par exemple 515 m3 X 11,48773 = 5916 kWh). Statistiquement pour les clients Gaz de Bordeaux, les valeurs de coefficient de conversion constatées depuis 1994 pour les particuliers sont au minimum de 10,6 et au maximum de 12,0, soit une variation maximale de 12%.
Quelle est son utilité ?
Votre compteur ne peut enregistrer que des quantités physiques, donc des mètres cube. Or, la réglementation impose de facturer des kWh car le volume en mètres cubes ne traduit pas à lui seul la quantité d’énergie consommée. Celle-ci dépend aussi des facteurs suivants :

  • La qualité du gaz. Le gaz est un produit naturel. Selon son origine* (Algérie, Pays-Bas, Norvège…) il possède un pouvoir calorifique différent. Il faudra moins de gaz pour obtenir une quantité d’énergie donnée si celui-ci est pourvu d’un haut pouvoir calorifique et plus de gaz s’il est pourvu d’un pouvoir calorifique moins important.
  • Les conditions de livraison, c’est-à-dire la température et la pression auxquelles le gaz vous est délivré ainsi que l’altitude du Point de Livraison.

Comment est-il calculé ?
Quotidiennement, le GRT (Gestionnaire du réseau de transport de gaz naturel) ** qui seul connait la provenance du gaz, fournit la mesure de sa qualité. Cette information est alors transmise au GRD (Gestionnaire du réseau de distribution) *** qui, connaissant les autres paramètres, calcule le coefficient de conversion final et le transmet à GAZ DE BORDEAUX.

Le coefficient de conversion évolue donc chaque jour. La valeur qui figure sur votre facture est la moyenne de toutes les valeurs journalières de la période du premier jour au dernier jour de votre facture.
Si vous comparez votre facture avec celle de votre voisin, le coefficient pourra être différent car il ne portera pas forcément sur les mêmes dates de début et de fin.

* 98% du gaz consommé en France est importé.
** TIGF dans le Sud-Ouest et GRTGaz ailleurs
*** GrDF, REGAZ, Entreprises Locales de Distribution …

En savoir plus sur le principe de calcul du coefficient de conversion : https://www.regaz.fr/index.php?option=com_docman&task=cat_view&gid=39&Itemid=93

Qui décide des mouvements tarifaires et comment évoluent les tarifs ?
Dans le cadre du tarif réglementé : chaque année en juillet, après analyse des coûts supportés par le fournisseur, les ministres de Tutelle entérinent la formule tarifaire qui va décider de l’ évolution des tarifs.
Tous les trimestres la Commission de Régulation de l’ Energie peut autoriser le fournisseur à modifier ses tarifs pour tenir compte de l’ évolution de ses coût d’ approvisionnement. La modification des tarifs tous les 3 mois ne peut concerner que le prix du kWh à l’ exclusion de l’ abonnement. Son prix, à la baisse comme à la hausse est déterminé par la formule d’ évolution tarifaire visée par l’ arrêté ministériel annuel. Tous les avis et les délibérations de la CRE sont accessibles sur son site internet. Les barèmes tarifaires soumis par les fournisseurs sont annexés à ces décisions.
Dans le cadre du tarif dérégulé ( ou prix de marché ), la formule d’ actualisation de ce tarif est consultable dans nos conditions générales de vente.

Par quels moyens puis-je régler mes factures ?
  • La mensualisation : Sans frais supplémentaire vous êtes prélevé sur 10 mois d’un montant fixe. Vous recevez par la suite une facture de régularisation : il s’agit de la différence entre ce que vous avez consommé et ce que vous avez déjà payé. En savoir plus
  • Le prélèvement automatique : 15 jours après l’ édition de la facture le montant à payer est directement prélevé sur votre compte bancaire.
  • Le paiement par internet : avec votre carte bancaire en quelques clics et de manière sécurisée. Votre règlement est enregistré immédiatement.
  • Le paiement par téléphone : également avec votre carte bancaire au 05.56.79.40.40. Votre règlement est enregistré immédiatement.
  • Le paiement par mandat cash : un compte postal gratuit est mis à votre disposition. C’ est le cash compte n° 1268930R 022. Le délai de traitement est d’ environ 15 jours.
  • Le paiement par voie postale : par chèque à notre siège social, 6 place Ravezies 33075 Bordeaux Cedex ( délai de traitement : 5 jours ouvrés en moyenne) ou par TIP à Gaz de Bordeaux TSA 70001 33738 Bordeaux Cedex ( délai de traitement : 10 jours en moyenne).
  • Le paiement en agence : par CB, chèque, espèces directement à notre siège social, 6 place Ravezies 33075 Bordeaux Cedex. L’enregistrement est immédiat.

Je souhaite modifier mon mode de paiement, comment faire ?
Si vous souhaitez passer au prélèvement automatique ou à l’inverse payer vos factures par chèque ou TIP, vous pouvez directement en faire la demande depuis votre agence en ligne, rubrique …..
Pour une demande ou un arrêt de mensualisation, nous vous invitons à contacter un de nos conseillers clientèle au 0556794040.

J’ai reçu une facture calculée sur index estimé, comment faites-vous l'estimation ?
Dans le cas où votre facture a été établie à partir d’un index estimé, elle comporte sur son recto une mention précisant s’il s’agit d’un « index estimé par Gaz de Bordeaux » ou d’un « index estimé par le GRD » (gestionnaire du réseau de distribution).

Exemples de situations donnant lieu à un calcul d’estimation
  • Lorsque le rythme de facturation du contrat de fourniture de gaz diffère du rythme de relève du compteur propre au gestionnaire du réseau de distribution et que Gaz de Bordeaux ne dispose pas d’un index communiqué par le client,
  • Lorsque le gestionnaire du réseau de distribution n’a pas eu accès au compteur pour la relève de celui-ci et qu’il ne dispose pas d’un index communiqué par le client.

Méthode de calcul pour un index estimé par Gaz de Bordeaux
  • La méthode utilise la consommation annuelle prévisionnelle (CAP) dont la valeur est affichée sur votre facture. Cette valeur est réactualisée après chaque réception d’index par Gaz de Bordeaux de façon à tenir compte, en temps réel, de l’évolution de votre consommation.
  • Le calcul détermine une valeur d’index exprimé en m3 et reporté sur votre facture, qui tient compte de la période de l’année sur laquelle porte l’estimation. Cette méthode dite « profilage » permet, à partir de la CAP, d’intégrer l’impact des variations climatiques sur la consommation en fonction de coefficients journaliers.

Méthode de calcul pour un index estimé par le gestionnaire du réseau de distribution :

 MON AGENCE EN LIGNE

Pourquoi ouvrir mon compte en ligne ?
L'Agence en Ligne vous permet - gratuitement et 24h/24 - de gérer vos données personnelles, de consulter et de payer en ligne vos factures mais aussi d'estimer votre consommation en cours et de la comparer avec les années précédentes, de saisir un auto-relève de compteur, de prendre des rendez-vous en ligne ... Inscrivez-vous maintenant !

Comment ouvrir mon compte en ligne ?
Pour vous inscrire, vous devez saisir vos références de client, de contrat et de point de consommation (PCE) - informations présentes sur toutes nos communications - afin de vous identifier, votre e-mail pour vous envoyer votre mot de passe et votre date de naissance qui sera utilisée pour obtenir votre mot de passe en cas d'oubli de celui-ci. Ces informations sont à renseigner une seule fois. Pour vous reconnecter, il vous suffira de taper votre identifiant et votre mot de passe... Inscrivez-vous maintenant !

Comment recevoir à nouveau mon mot de passe ?
Si vous ne vous souvenez plus de votre mot de passe, sur la page spécifique, indiquez votre numéro de contrat et la date de naissance renseignée lors de votre inscription et votre mot de passe vous sera automatiquement envoyé par e-mail à l'adresse renseignée lors de votre inscription.

J'ai changé d'adresse email et je ne peux plus recevoir mon mot de passe, que faire ?
Vous pouvez nous écrire par email à l'adresse clients@gazdebordeaux.fr en nous indiquant vos références client ou par téléphone au 05.56.79.40.40

 

Les éco-gestes & Mes projets

Isoler, contrôler et/ou nettoyer votre système de ventilation, remplacer et/ou entretenir vos appareils, songer aux énergies renouvelables sont autant de moyens pour réduire vos consommations.
 

 Quelles sont les attitudes à adopter pour économiser sur ma facture énergétique ?

Les gestes malins chauffage

  • La température idéale pour les pièces à vivre est de 19° et de 15° pour les chambres : Un 1°C en plus représente une augmentation de 7% sur la facture et 3°C en moins la nuit, une économie de 8%
  • Pour réguler la température des chambres faites installer des robinets thermostatiques sur vos radiateurs
    Fermer les volets et rideaux la nuit pour mieux conserver la chaleur dans le logement et laisser les volets ouverts la journée pour profiter des apports de chaleur gratuits du soleil
  • Equiper votre logement d’un simple thermostat d’ambiance, peu coûteux, il qui vous permettra de réguler la température de votre logement
  • Baissez le thermostat quand l’habitat est inoccupé,
  • Pour une absence de longue durée, Il existe sur certain thermostat programmable une touche de dérogation qui permet de maintenir seulement une température Hors gel. N’oubliez de l’utiliser pendant vos périodes de vacance d’hiver. A votre retour, pas besoin d’augmenter le thermostat, celui reprendra son programme initial et vous retrouverez votre habitation à une température de confort.

Les gestes malins cuisine

  • Pensez à couvrir vos plats pendant la cuisson ou utilisez un auto cuiseur (jusqu’à 30% d’énergie économisée).
  • Limitez la durée de préchauffage du four et pensez à l’arrêter quelques minutes avant la fin de la cuisson.

 Optimiser mon installation

Une installation plus performante, c’est plus de confort, de sécurité et de respect de l’environnement tout en réalisant des économies. En quelques années les appareils gaz naturel ont beaucoup évolué en fiabilité, technologie, puissance, sécurité, économies et esthétique. Remplacer votre appareil ancien vous garantira une réduction de vos consommations. En savoir plus

 

 Les énergies renouvelables

Qu’est-ce que le photovoltaïque ?
Le photovoltaïque est une solution idéale pour concilier vos préoccupations écologiques et vos considérations financières. Les panneaux solaires photovoltaïques produisent une énergie propre, respectueuse de l’environnement, vous contribuez ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Au-delà de l’intérêt écologique et de la valorisation de votre habitation, le photovoltaïque est aussi un engagement financier procurant un revenu additionnel. En savoir plus

Pourquoi réaliser une installation solaire ?
C’est une énergie qui rapporte : une fois l’investissement initial fait, elle vous permet de réaliser d’importantes économies d’énergie, en douceur et pendant longtemps. C’est une énergie naturellement propre : chez vous, pas de fumée, pas de bruit, pas la moindre nuisance. Elle ne crée aucun déchet toxique ou dangereux. Elle réduit l’effet de serre qui menace notre planète.
En savoir plus

 Le financement de mes projets

Gaz de Bordeaux vous accompagne dans le financement de vos projets avec des solutions sur mesure. Outre les économies réalisées sur la facture énergétique, vous pouvez également bénéficier suivant les travaux réalisés du crédit d’impôts, de l’éco-prêt à taux zéro et des certificats d’économies d’énergie. En savoir plus
 

Mon équipement

 Les voyants sur ma chaudière

Pourquoi le voyant rouge et l’indicateur de pression de ma chaudière clignotent ?
La chaudière s’est mise en sécurité parce qu’elle a détecté un manque d’eau sur l’installation. Il faut remettre de l’eau dans l’installation en ouvrant le robinet de remplissage (il est placé sous la chaudière pour une murale mixte et il est de couleur bleu ; pour une chaudière chauffage seul, il est placé sur le réseau chauffage) jusqu’à obtenir une pression entre 1 et 2 bars sur l’afficheur ou le manomètre de la chaudière.
Attention : Si le remplissage devait être renouvelé trop souvent (plus de 4 fois par an) il pourrait s’agir d’une fuite sur votre installation.

Ma chaudière ne fonctionne pas, elle est en sécurité, j’ai un voyant rouge allumé, que puis-je faire ?
Vérifier que le robinet gaz est bien ouvert (il doit être dans le sens de la tuyauterie et il est de couleur jaune et sous la chaudière, pour les chaudières murales ; et pour les chaudières au sol il est de couleur blanc et derrière la chaudière) puis faire un reset soit en mettant le bouton marche/arrêt sur 0 puis le remettre sur 1 au bout de 5 secondes ou soit en appuyant sur le bouton indiqué reset lorsque la chaudière en est dépourvue.

J’habite dans une résidence et j’ai ma chaudière VMC qui est en sécurité VMC, que puis-je faire ?
Contacter son concierge ou syndic pour savoir si la VMC du bâtiment fonctionne :

  • Si oui faire un reset sur la chaudière (mettre le bouton marche/arrêt sur 0 puis le remettre sur 1 au bout de 5 secondes).
  • Si non l’entreprise responsable de la VMC doit intervenir.

 Le mode chauffage

Le chauffage ne fonctionne pas alors que je n’ai aucune mise en securite sur l’appareil, que puis-je faire ?
Vérifier que votre thermostat d’ambiance est bien en demande (monter la température à 20°C voir plus pour faire des essais) et changer les piles pour les thermostats digitaux.

 

 Les conformités gaz

La société Qualigaz vous renseignera sur l’ensemble des conformités gaz existantes (ventilation, évacuation des gaz brûlés…). Vous pouvez les contacter au 0826 62 86 28

 

 L’entretien de mon appareil

Pourquoi entretenir mon appareil au gaz ?
L’entretien annuel de votre chaudière est obligatoire. Une chaudière régulièrement entretenue, c’est moins d’énergie consommée et un appareil plus performant, plus longtemps.
Pour les chaudières individuelles, l’entretien est effectué à l’initiative de l’occupant, propriétaire ou locataire, sauf stipulation contraire du bail. Dans le cas d’une location, les pièces défectueuses sont à la charge du propriétaire.
Pour les chaudières collectives, l’entretien est à l’initiative du propriétaire ou du syndicat des copropriétaires de l’immeuble.

Je souhaiterais avoir des renseignements en vue d’une souscription d’un contrat d'entretien.
Notre contrat d'entretien comprend le nettoyage complet, essai et réglages des appareils, des dépannages gratuits sous 48h (jours ouvrés), un accès à une ligne directe.... Le prix de votre contrat d'entretien est fonction de l'appareil au gaz que vous possédez. A titre d'exemple, pour une chaudière murale mixte, le prix TTC est de 125.47 €
Notre service est ouvert du lundi au vendredi de 08h15 à 17h30. Toutefois, une permanence est ouverte le samedi d'octobre à mars. En savoir plus

 Le principe de la condensation

Le principe de la chaudière condensation consiste à récupérer au niveau de l'échangeur thermique une partie de la chaleur contenue dans la vapeur d'eau des gaz de combustion. Ce système permet d'améliorer et d'augmenter le rendement de la chaudière de plus de 20% en moyenne par rapport à une chaudière standard. Elle peut s'adapter sur tous types d'installations et plus particulièrement sur celles qui sont dépourvues d'un plancher chauffant ou de radiateurs chaleur douce.
La chaudière à condensation permet grâce à son principe de fonctionnement de réduire nettement la consommation d'énergie( par rapport à une ancienne chaudière), d'être plus respectueuse de l'environnement et de participer au développement durable avec des gaz brûlés plus propres, moins de gaz carbonique et moins d'oxydes d'azote rejetés dans l'atmosphère.
 
 Contact Mentions légales